EXEMPLE DE REALISATION   Le montage décrit ci-dessous est réalisé avec des composants hétéroclites récupérés dans des “fonds de tirroirs”.   Ce n’est qu’un montage expérimental, sans aucune prétention. Son but est simplement de monter que l’on peut encore s’amuser à “bricoler” dans le domaine de la radio...   La réalisation est cependant délicate et demande un minimum d’appareils de mesures : oscilloscope, générateur HF (si possible wobulé),...   L’expérience tient une place importance, en particulier pour la fabrication des bobinages.     L’amplificateur est apériodique. Son gain en tension varie entre 3 et 8 selon la fréquence (entre 1 MHz et 20 MHz).   La bobine L ne peut être déterminée que par l’expérience (importance de l’inductance, de la capacité répartie, de l’amortissement...).   La platine FI à 480 kHz    Classique... L’amplificateur HF    Classique... L’amplificateur de l’oscillateur DDS   La tension de sortie du module oscillateur DDS est de 0,5 V crête à crête. Le 2d changement de fréquence   Ce convertisseur utilise des circuits logique CMOS type 4040 et 4066, ainsi qu’un double amplificateur intégré TL072. Pourquoi cette technologie ?     Pour convertir la fréquence de 480 kHz en 12 kHz, l’oscillateur 2 doit avoir pour fréquence :   480 12 = 492 kHz   ou   480 - 12 = 468 kHz.   La difficulté pour trouver un quartz oscillant sur l’une de ces fréquences conduit à une autre solution : utliser un quartz de fréquence plus élevée que l’on divisera. Les divisions de fréquences par 2, 4, 8, 16,... sont élémentaires pour des circuits logiques.   Un quartz de “fond de tirroir” de 1843.2 kHz, après division par, 4 donne : 460,8 kHz ce qui est tout à fait convenable, mais obligera à modifier légèrement la valeur de la première fréquence intermédiaire, soit :   FI1 = 460,8 12 = 472,8 kHz au lieu de 480 kHz.    Comme l’oscillateur utilise des circuits logiques et ne fournit qu’une tension en créneaux.  Autant poursuivre dans cette voie et pratiquer ce changement de fréquence par découpage assez inhabituel.   Le signal à 480 kHz (exactement 472,8 kHz) est découpé et bloqué par un interrupteur analogique à la fréquence de l’oscillateur.   La composante à 12 kHz est ensuite amplifiée et filtrée par les cellules RC (680 Ohm - 1 nF).   La simulation PSpice ci-dessous montre le principe de ce changement de fréquence. Réglage de la bande passante de la platine FI1   La bande passante doit être au moins de 20 kHz. On obtiendra cette largeur de bande en décalant la fréquence d’accord des 3 transformateurs FI et en amortissant convenablement chacun des 3 circuits d’accord. Un générateur HF wobulé facilite grandement ce réglage.   Décalage d’accord des 3 transformateurs               (sans amortissement) Après amortissement convenable par les résistances Ra1, Ra2 et Ra3 Résistances d’amortissement montées sur support “tulipe” à coté des transformateurs FI