LAMPEMETRE POUR LAMPES A CHAUFFAGE DIRECT

Page d'accueil

Sommaire bricolage

Appareil indispensable pour tester l'émission des électrons par le filament. Il ne suffit pas que le filament soit bon "à l'ohmètre " pour que la lampe soit utilisable.

Montage simple

 

 

Le calibre du milliampèremètre doit être de 0,5 mA.

On diminuera la sensibilité d'un milliampèremétre de meilleure qualité, en plaçant une résistance entre ses bornes (à déterminer expérimentalement).

Ce n'est qu'avec un peu d'habitude que l'on reconnaîtra si une lampe est bonne ou mauvaise. Par exemple une triode type A 415 ou A 409 en très bon état donnera une déviation totale du milliampèremètre (calibre : 0,5 mA). On peut cependant l'utiliser même si la déviation n'est que de la moitié du cadran.

Un montage plus perfectionné.
La tension utilisée pour la mesure est régulée par le circuit LM 317 ( 2,75 V pour le couple de résistance 680 / 820 W))

La résistance ajustable de 22 kW est réglée , en position 1, pour avoir la déviation maximale quand les deux bornes F sont reliées.

La position 2 permet de tester l'émission électronique du filament.

Sur la position 1, en branchant deux cordons aux bornes F, l'appareil devient un ohmètre idéal pour tester les bobines d'écouteur ou de transformateur BF.

On pourra ajouter un support pour tester les lampes "bigrille" (G, G' et P reliées)

Sommaire bricolage